Une belle bataille sur la Triple King

Triple King à Dunkerque.

Ce week-end, quelques français s’alignaient sur la Sosh Sup Contest de la Triple King, un gros contest mêlant stand up et kite à Dunkerque.

Ce week-end, alors que de nombreux européens participaient au SUWS d’Hambourg, quelques français s’alignaient sur la Sosh Sup Contest de la Triple King, un gros contest mêlant stand up et kite à Dunkerque. Le vent de sud-ouest annoncé a permis de lancer une beach race et une longue distance de 50 minutes environ pour les plus rapides. Une superbe organisation a vraiment ravi tous les participants.

Samedi, avec le vent side on shore, le parcours était très physique pour la trentaine d’inscrits. Le breton Yoann Cornelis faisant figure de favori se fait cependant devancer par le local Olivier Garet en superbe forme depuis son petit trip en Corse (Olivier a ramé 25 kilomètres par jour). « Le vent de travers demandait d’avoir la caisse, raconte Yoann après course. Olivier était le plus fort d’autant qu’il y avait de longs sprints sur la plage pour virer l’arche gonflée au milieu de la plage (entre temps la marée est descendue, ndlr). Il fallait passer un trou d’eau, cela te cassait les jambes, il faut que je m’améliore à la course, je vais travailler cela. » Derrière Olivier et Yoann, Cyril Coste, le boss du shop Triple C et de Lokahi et Renaud Noyelle sur sa Nah Skwell sont au contact.

Le lendemain dimanche , une belle longue distance se profile entre Dunkerque et Bray Dune. « J’ai vu Cyril Coste arriver avec un proto, une 14′ par 21 » de large. Un missile. Je me suis dit, avec ce cure-dent, il faut que je le prenne sur le premier bord avec le vent de travers pour passer la bouée de dégagement en tête sinon ce sera compliqué. S’il tient avec cette planche sur la partie glissante, il va me distancer. » Mais contre toute attente, c’est Cyril Coste sur son proto qui part pleine balle au large et qui vire en tête. « Quand je l’ai vu débouler, je me suis dit, cette histoire est bien mal engagée. Mais je me suis concentré pour prendre les bons bumps et connecter avec ma Fanatic 14′ par 24 »3/4. Je me suis appliqué et cela a payé, j’ai refait mon retard et j’ai fini fort pour l’emporter. » Dans le même temps, Cyril commence a fatiguer des jambes sur cette 21 ». « Cette planche est un proto très flat water mais elle préfigure le travail que nous réalisons en ce moment en vue de nouvelles gammes de race. Je vais bientôt repartir en Chine pour refaire de nouveaux protos dont certaines planches pour Olivier Garet. » Ce dernier terminera premier de cette longue distance en 12’6 derrière le troisième au scratch Eddy Vanbaelighem.

Résultats beach race.

Résultats longue distance.

Classement général.

Merci à Christophe Bonte et Eric Heranval pour les images.

[nggallery id=134]

[nggallery id=135]

 

 

A propos Franck.d 1507 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.