Trois médailles de plus pour l’équipe de France à Peniche

Olivia Piana membre de l'Equipe de France de SUP

L’équipe de France de stand up paddle remporte aujourd’hui vendredi 9 juin, trois médailles de plus en race sur les championnats d’Europe de SUP. Trop forte pour les autres nations, elle est en passe de conserver son titre par équipe.

Après la beach race sur laquelle les français  Arutkin (2e) et Puyo (3e) manquent de peu le titre européen derrière de danois Casper Steinfath et qui a vu la consécration d’Olivia Piana (1ère), c’était aujourd’hui vendredi 9 juin la longue distance pour l’équipe de France de SUP. Disputée entre l’île de Beranga et la plage de Molhe Leste, le parcours de la longue distance de l’EuroSUP 2017 a souri a Titouan Puyo et Arthur Arutkin, tous deux favoris de la course. Chez les femmes, pas de surprise, Olivia Piana remporte la médaille d’or sur un parcours houleux mais sans vent malheureusement pour les participants. Demain samedi, place au surf SUP pour l’équipe de France  avec Justine Dupont en finale, Benoit Carpentier et Pierre Rollet disputeront les demies.

équipe de France

Puyo : « Les petites glisses m’ont permis de creuser l’écart »
« C’est vrai que la longue distance est ce qui me correspond le plus, concède le champion d’Europe 2017. On a manqué de vent pour que ce soit plus agréable. Ça bougeait un peu au large. Les petites glisses m’ont permis de creuser l’écart. On se détache avec Arthur (Arutkin) à mi course, j’ai pu ensuite lui prendre quelques mètres et maintenir l’écart même s’il y avait du courant près de l’arrivée. »
Arutkin quatre fois vice-champion d’Europe !
Vice-champion d’Europe pour la quatrième fois en un an (deux fois en longue distance et deux fois en technical race lors des éditions 2016 et 2017), Arthur Arutkin n’éprouvait pas d’amertume à l’arrivée ce vendredi : « Je suis surtout déçu d’être une fois encore vice-champion d’Europe sur la technical race car c’était très serré (le titre revenant au Danois Casper Steinfath, ndlr). Mais aujourd’hui (vendredi), je n’ai aucun regret car Titouan (Puyo) était au-dessus. J’ai essayé de me détacher des autres dès le début, je me sentais bien physiquement mais Titouan est revenu sur moi avant de creuser l’écart. »
Le cavalier seul de Piana chez les dames
Comme deux jours plus tôt sur la course technique, la Française Olivia Piana a été intraitable sur la longue distance. Très rapidement devant, elle a même accroché le wagon des hommes de tête avant de se faire détacher. Il n’empêche, elle termine 11e au scratch et relègue à 4’30 sa dauphine, l’Espagnole Laura Quetglas.
« Je suis très contente et très fatiguée aussi, soufflait Olivia Piana à l’arrivée. J’en suis à 9 courses en l’espace de quatre semaines. J’en ai bien bavé entre l’île et l’arrivée. Heureusement que ça glissait bien et que le parcours était magnifique. »

Résultats longue distance
Hommes

1. Titouan Puyo (France) les 15 km en 1h35’25
2. Arthur Arutkin (France) 1h36’21
3. Leo Nika (Italie) 1h39’13
4. Casper Steinfath (Danemark) 1h39’48
5. Claudio Nika (Italie) 1h48’08
6. Pep OOltra (Espagne) 1h42’56
7. Christan Anderson (Danemark) 1h43’21
8. Pau Ybara (Espagne) 1h44’11
9. Filipe Meira (Portugal) 1h45’45
10. Ruben Afonso (Portugal) 1h46’21
Femmes
1. Olivia Piana (France, 11e scratch) les 15 km en 1h52’13
2. Laura Qetglas (Espagne, 2e dames) 1h56’32
3. Angela Fernandes (Portugal) 1h59’11
4. Susanne Lier (Allemagne) 2h01’38
5. Ginnie Odetayo (Angleterre) 2h08’42

Photos FFS.

A propos Franck.d 1507 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.