Yanis Maire, le Nordiste espoir du SUP race / Local Paddler

Yanis Maire sur sa planche de race Lokahi

Yanis Maire, nous l’avions rencontré il y a deux ans en Guadeloupe en marge de Ze Caribbean Race. A l’occasion d’une petite régate de SUP organisée par le rider de Bic Franck FiFils, un jeune « métro » avait bien gazé sur la course monotype. Depuis, Yanis s’affirme comme l’un des meilleurs espoirs en race. Rencontre.

Get Up : Quand as-tu commencé le SUP ? À quelle occasion ?
Yanis Maire : J’ai essayé le SUP pour la première fois en 2012, l’été, sur la plage avec des amis simplement pour m’amuser.

Ta progression a-t-elle été rapide ?
Oui très rapide, j’ai commencé a réellement m’entraîner pour le SUP race il y a environ 2 ans

Get Up : Rames-tu souvent ?
Yanis Maire : Tout dépend de la période de l’année, mais quand les conditions le permettent, j’essaye de sortir environ quatre à cinq fois par semaine et seulement deux fois l’hiver, avec un entraînement au sol bien plus régulier.

Get Up : Sur quels spots ?
Yanis Maire : Chez moi à Dunkerque en mer ou sur le canal en fonction de l’entraînement que l’on veut faire, mais le canal reste l’endroit le plus adapté pour ramer régulièrement.

Get Up : Quel est ton matériel ?
Yanis Maire : J’ai une board de race, la Canoa 12″6 par 24 de chez Lokahi qui fonctionne super bien dans toutes les conditions et pour le SUP surf j’ai une Custom Pro 8″11 car il y a rarement des grosses conditions chez moi, je préfère être plus  polyvalent.

Get Up : Qu’aimes-tu dans le SUP ?
Yanis Maire : Il y a plusieurs choses vraiment intéressantes en SUP, c’est le support qui te permet d’aller en mer le plus souvent possible et le plus rapidement (pas de matériel à gréer), ensuite les courses, bien plus que pour le goût de l’effort, une course de SUP se joue de plus en plus sur la stratégie (notamment grâce au draft), plus personne ne fait sa course tout seul et c’est bien plus intéressant comme ça !

Get Up : Ton meilleur souvenir en SUP ? / Ta meilleure session/meilleur trip ? Meilleurs résultats ?
Yanis Maire : C’était sûrement l’hiver dernier à Fuerteventura, une session parfaite à Corralejo jusqu’au coucher du soleil avec un banc de petits requins venu nous tourner autour. Magique !

Get Up : Un conseil pour une personne qui aimerait se mettre au SUP ?
Yanis Maire : Tout d’abord le choix de la planche est important pour ne pas se dégoûter en tombant trop souvent donc toujours tester avant d’acheter et ensuite dans la pratique, il faut savoir que le SUP est un sport facile et il ne vous faudra pas longtemps pour vous habituer à ramer, sur le plat pour commencer puis dans les vagues quand on maîtrise bien sa board.

Get Up : Un trip que tu aimerais faire en SUP ?
Yanis Maire : J’aimerais beaucoup partir aux États-Unis durant la période des courses, ce serait incroyable de participer à quelques évents devenus mythiques comme la Pacific Paddle Games.

Get Up : Pratiques-tu d’autres sports de glisse ?
Yanis Maire : Je fais beaucoup de skate toute l’année et quand j’en ai l’occasion, du windsurf et du wake board plus rarement.

Nom : Maire
Prénom : Yanis
Age : 17 ans
Lieu de résidence : Zuydcoote (Dunkerque)
Spot favori : El Burro (Fuerteventura)

Résultats au dernier championnat de France de SUP race : 11e en beach race / 13e en longue distance
Comptes facebook / Instagram / Twitter :
Facebook : Yanis Maire
Instagram : ERIAMYANIS

Photos : Suzon. Aernout

 

Thanks @totalsup for the pic ! Great memories during the national championship ! #sup #suprace

Une photo publiée par Yanis Maire (@eriamyanis) le

Yanis Maire sur sa planche de SUP race Lokahi

A propos Franck.d 1523 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.