Une première : un downwind entre La Ciotat et l’Almanarre

Les compères Didier Leneil et Lulu Langlois ont réussi une première  : partir de La Ciotat pour rejoindre avec leur 14′ le spot de l’Almanarre soit 50 km de glisse. Juste avant l’épreuve des World Series d’Oléron, Didier Leneil avait l’œil sur les cartes météorologiques. Les prévisions étaient optimales à savoir un fort coup de Mistral très orienté ouest à cette période de l’année. et plutôt que d’aller s’arracher sur la longue distance du côté de Fort Boyard, Dider et Lulu se sont épargnés 11 heures de route pour réaliser cette première. Car ce 22 juin, il s’agit bien d’une reconnaissance pour valider un parcours longue distance.

« La première partie entre La Ciotat et les Embiez, soit 20 km n’a pas posé trop de problèmes », explique Didier. « On s’est un peu fait secouer au passage de l’île puis on a reprit la glisse des Sablettes jusqu’à l’Almanarre. C’est un super parcours mais qui n’est absolument pas ouvert à tous les publics, il faut avoir un bon niveau pour se lancer dans ce genre d’aventure. C’est un parcours qui nous a fait ressentir que nous étions en train de réaliser quelque chose hors du commun. Physiquement, nous avons tenu bon même si pour ma part, je suis parti un peu limite en réserve d’eau d’autant que j’ai perdu en mer ma seconde bouteille. Un des meilleurs souvenirs restera ma chute du côté de Toulon. En me relevant, je me retrouve entouré par des dauphins, le temps de chercher l’appareil et ils avaient disparu. Mais quelle sensation de glisse sur ces eaux bleues et transparentes poussés par la houle et le vent. Un régal. « 

 

A propos Franck.d 1523 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.