Sunset Beach Pro 2012 : les Français toujours dans le coup

 Les conditions ont finalement été bien meilleures à Sunset et ont permis à l’organisation de lancer les premiers tours du « Main Event ». Il y avait de nombreux français engagés dont Ben Carpentier et Rico Leroy issus des trials.

Plus de fréquence, de la taille, les séries qui rentrent ce dimanche sur Sunset pour la première épreuve du stand up world tour sont une providence pour les organisateurs de la première étape de la saison, le Sunset Beach Pro 2012. Et cela commence fort dès le premier heat où Ben Carpentier et Rico Leroy, tout deux dans le heat 1 du premier round, anéantissent toute prétention de Jamie O’Brien (alias J.O.B) à bien figurer au classement final. 8 petites vagues et puis s’en va, pshiiiiit J.O.B, Ben Carpentier premier de la série et Rico second, ont fait du bon J.O.B (© mister Vitry).

Au round suivant, les têtes de série entre en action. Et c’est très serré entre Rico Leroy et Kay Lenny. Rico accroche le champion du monde, dans des conditions qu’il apprécie vraiment, avec une note intermédiaire de 8,32 pour 8,96 (Rico a la meilleure vague à un point au dessus des autres concurrents). Il faut dire que dans ces conditions, difficile de réinventer la roue. Il faut choisir les plus belles vagues, charger au bottom et tenter de remonter le plus haut possible pour envoyer un cutback sans se faire prendre par le vent qui souffle en haut de section. Rico s’accroche mais reste en troisième place au final, il sera au repêchage au tour suivant. Idem pour Ben Carpentier qui dans le heat 2 du round 2 laisse l’australien Dave Muir et Matt Becker filer directement au troisième round. Il part en repêchage avec Zane Schweitzer.

De tous les « frenchies » engagés, seuls Peyo Lizarazu (devant Robin Johnston, Pomai Hoapili et Kala Alexander) avec ses gros bottoms puissants et Arsène Harehoe, la légende du surf de Tahiti, passent direct au troisième round. Xabi Lafitte et surtout Antoine Delpero terminent derniers de leurs séries. Antoine n’était hier visiblement pas dans le coup (il le dit lui même), dans ses choix de vagues (beaucoup d’intermédiaires sur lesquelles il tentera de passer ses cutback round house). Il faut dire aussi qu’avec Duane DeSoto et Bonga Perkins dans la même série (respectivement premier et second de ce dernier heat du round 2), c’était certainement la série la plus relevée du tableau avec trois champions du monde de longboard.

Dans les repêchages, tous les français hormis Rico Leroy, pourront se refaire et passer en 1/8e. Dans le heat 1, il ne s’en est fallu que de très peu, Justin Holland, ayant pris plus de 8 vagues. Ce dernier réclamera à la table des juges qui mettront en « stand by » la promulgation des résultats. Dans ce heat, l’une des têtes de série Zane Schweitzer sort prématurément du tableau (il finit 4e l’année dernière sur cette même épreuve).

Aujourd’hui, suite et fin de la compétition. Tout reste possible pour les Français. Les conditions devraient rester assez proches, le niveau encore plus élevé avec les Kai Lenny, Leco Salazar, Sean Poynter ou bien encore Robin Johnston plus tous les outsiders locaux qui comme l’année dernière, peuvent bousculer la donne.

Repêchage Heat 1
1) Benoit Carpentier ~ France
2) Justin Holland ~ Australia
3) Rico Leroy ~ France
4) Zane Schweitzer ~ Hawaii

Repêchage Heat 2
1) Noa Ginella ~ Hawaii
2) Xabi Lafitte ~ France
3) Daniel Hughes ~ California
4) Kody Kerbox ~ Hawaii

Repêchage Heat 3
1) Kala Alexander ~ Hawaii
2) Pomai Hoapili ~ Hawaii
3) Tama Audibert ~ Tahiti
4) Slater Trout ~ California

Repêchage Heat 4
1) Beaux Nixon ~ Australia
2) Antoine Delpero ~ France
3) Brenan Rose ~ California
4) Bullet Obra ~ Hawaii

[nggallery id=88]

Images Rico Leroy. L’intégralité des images est dispo à cette adresse.

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.10150530859042039.376003.514582038&type=3

A propos Franck.d 1523 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.