Paddle Royal 2012 : une seconde place pour Eric Terrien

Danny Ching

Eric Terrien est resté dans la roue de Danny Ching sur la Paddle Royal.

La Paddle Royale de Puerto Rico était l’épreuve race de cette fin de saison. Malgré un price money important (20 000 dollars), l’épreuve n’a pas rameuté tous les spécialistes de la discipline. Certes Danny Ching était le grand favori, Paul Jackson avait fait les 30 000 kilomètres de son Australie d’adoption, et Eric Terrien pour les européens entendait bien terminer sa saison avec un petit pécule, mais il manquait tout de même quelques noms comme les Baxter et autres Lenny, retenu il est vrai au Brésil pour défendre son titre mondial.

L’épreuve se déroulait sur deux jours : une longue distance le samedi (comptant coefficient 2) et quatre sprints le lendemain. « La longue distance s’est super bien passée, explique Eric Terrien. J’étais un peu inquiet parce que je n’avais pas eu le temps de m’entrainer sur la 14′ avant la course (c’est la même planche que celle que j’avais pendant la battle en Californie) et elle n’est pas spécialement stable. On avait environ 1/3 du parcours en mer et des zones avec beaucoup de clapot et du backwash. En sortant de la lagune, j’ai perdu quelques positions dans le clapot mais j’ai pris mon mal en patience et un fois au large j’ai réussi à reprendre ma seconde place. Au passage de la pointe du bout de l’île, à mi parcours, Danny est allé chercher une bouée qui n’était pas sur le parcours. Il a perdu un peu de son avance. De mon côté, en arrivant sur le plat, j’ai pu souffler, récupérer et calmer les tremblements de mes jambes (dus à l’instabilité de la planche, ndlr) puis petit à petit, j’ai fait le trou sur mes poursuivants ». Danny Ching semble intouchable, Eric arrive second avec sur ses talons le mexicano américain Ryan Helm qui s’annonce être son principal rival pour cette seconde place overall.

Le lendemain, changement de configuration de parcours avec une série de quatre sprints. « A chaque fois, la première bouée était à une centaine de mètres du départ rendant les premiers coups de rame très stratégiques pour vite se positionner en tête de course et contrôler ses adversaires.
La longue distance comptait double donc et avec mon résultat de la veille, j’avais un peu d’avance mais quand même pas le droit à l’erreur pour garder ma seconde place.
Au départ du premier sprint , j’arrive à me caler derrière Danny Ching et je termine second. 
A partir de ce moment, mon principal adversaire devient Ryan Helm qui est un super compétiteur. Il était motivé pour me prendre cette deuxième place.
Au second sprint, je rate mon départ et termine 4ème. Au 3ème sprint je termine 3ème et à nouveau derrière Ryan. A cet instant, je suis encore devant en terme de points. Au fur et à mesure des séries, les distances des sprints sont raccourcies. On a commencé avec 1,5 km et le 4ème et dernier sprint est une simple segment de 150m. Ryan prend un très mauvais départ ce qui m’assure cette seconde place d’entrée de jeu. Je peux enfin respirer après 2 journées très intenses ! 
Je n’ai pas parlé du premier, Danny Ching, tout simplement intouchable. C’était profitable de faire ces courses avec lui, de quoi prendre un peu plus d’expérience.
L’événement dans l’ensemble était vraiment sympa avec une très grosse ambiance Puerto Ricaine ! 
Ah, et puis il y avait aussi une grosse équipe de riders Guadeloupéens, emmenée par Stephane Bodet qui a fait une bonne performance en catégorie pro. »

 

Femmes
1 : Candice Appleby
2 : Angie Jackson
3 : Gail Vento

 

Hommes
1 : Danny Ching
2 : Eric Terrien
3 : Ryan Helm
4 : Paul Jackson
5 : Chase Kosterlitz

 

 

A propos Franck.d 1497 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.