Le titre pour Céline Guesdon et Rico Leroy

Céline Guesdon et Rico Leroy ont obtenu de bons résultats lors des championnats de France Ocean Racing.

Le stand up serait-il un bon moyen de se préparer pour le haut niveau à la rame ? Il faut le croire en voyant les résultats des SUPers engagés sur les championnats de France Ocean Racing (disciplines de rame en mer sous l’égide de la fédération de kayak). Le Gravelines Kayak Va’a était en effet le club choisi pour organiser cette compétition nationale à laquelle participaient (parmi 300 concurrents) Céline Guesdon, Rico Leroy ou bien encore Gaétan Séné. En OC1, sur 20 kilomètres, avec un vent parfait de sud-ouest oscillant autour de 20 nœuds, les rameurs s’en sont donnés à cœur joie après les deux kilomètres obligatoires pour virer la bouée de dégagement au large et se retrouver dans l’axe du vent. Céline Guesdon décroche le titre chez les femmes (elle n’a pourtant pas de longues années de pratique sur cette embarcation) et Rico Leroy repart lui aussi à la maison avec le titre national OC1. Les deux riders du team Woo ont donc été les plus rapides. En surfski, discipline chère à Gaétan Séné, le breton termine à une très belle 8ème place sur ce parcours glissant et très amusant. « C’est assez nouveau que la fédération française de kayak prenne en compte les attentes des coureurs et organise en fonction des conditions de vent, des parcours downwind. Tout cela va dans le bon sens », explique Gaétan après course. La moisson des titres des stand up paddlers aurait pu être plus grande notamment en OC2 (pirogue bi-place). En effet, Rico Leroy et Miguel Herrero terminent juste devant Sylvain Mercandalli et Bertrand Beachler. Ces derniers verront leur embarcation contrôlée à l’arrivée (voir si elle est dans la jauge de poids). Les deux concurrents demanderont au jury de faire de même avec la pirogue des premiers. Ce faisant, le jury constate que la pirogue de Rico et Miguel est trop légère de 1,8 kg. Ils seront donc disqualifiés malgré leur performance sportive. « Ce n’est pas trop grave, confie Rico Leroy. Nous avons fait une superbe course en OC2 et sur l’eau nous connaissons notre valeur. Nous avons même connu un chavirage en course qui nous a fait perdre 40 secondes pour remonter et reprendre la course (fait assez rare du à une erreur en changement de main). Nous franchissons tout de même la ligne en tête, c’est ce que nous retiendrons. » Côté résultats, notons que le club l’Aviron Bayonnais fait une belle moisson de médailles sur ce France et que Rico Leroy poursuit l’obtention de ses bons résultats puisqu’il a été avec Sarah Burel été dernièrement champion du monde en surf tandem.

image-1 image-2 image-3 image

A propos Franck.d 1523 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.