ISA SUP World Championships : tenue officielle et cérémonie d’ouverture

C’est parti ! Le premier championnat du monde ISA de stand up paddle et de paddelboard est officiellement ouvert. C’est en tenue officielle, de blanc vêtu avec les logos de la fédération française de surf et de ses partenaires, que l’équipe de France, (Gaétan Séné, Eric Terrien en Race, Antoine Delpero et Jérémy Massière en surf, team manager Stéphane Corbinien) est arrivée à la parade, bérets rouges sur la tête. 17 nations du surf et de grands noms comme Colin McPhillips, Jamie Mitchell, Travis Grant ou bien encore Antoine Delpero pour la France sont parmi les inscrits. Une compétition relevée avec des titres mondiaux à prendre, la confrontation sera grande.

Les français ont donc ce midi défilé autour du parc Kennedy de Miraflores pour ensuite converger avec le cortège des athlètes vers le podium officiel. Chaque nation a alors remis symboliquement dans une urne en plastique transparente un peu de sable qu’elle avait ramené à cet effet. A vrai dire, le sable était bizarrement le même à croire qu’il venait tout droit du Pérou.

Puis après les discours des officiels et des danses folkloriques pour le moins spectaculaires, la compétition a été déclarée ouverte.

Cela commencerait en vagues mardi en double élimination (chaque perdant du premier tour commence une nouvelle compète dans le tableau des repêchages, il n’a alors plus le droit à l’erreur sous peine d’être éliminé). Antoine Delpero et Jérémy Massière ont encore testé le spot ce matin. Antoine reprend ses marques dans un swell qui tend à baisser (dans sa dernière vague, il a enchaîné trois cutbacks 360 reverse mieux qu’à la parade), Jérémy est toujours aussi à son aise même s’il espère plus de swell pour la compétition (plus en rapport avec son gabarit puissant).

Eric Terrien et Gaétan Séné se sont fait une petite reconnaissance de la longue distance avec un parcours de 16 kilomètres. Cette sortie sera riche d’enseignements. Par exemple la lecture de plan d’eau en fonction de la lumière est très difficile, à tel point qu’Eric avait parfois du mal à déterminer les bumps à prendre. De même, l’arrivée de la longue distance se fera sur la plage avec une partie surf qui pourrait faire revenir des coureurs se situant à une petite cinquantaine de mètres des premiers.

[nggallery id=93]

 

 

A propos Franck.d 1518 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.