GlaGla Race 2017 : Letourneur et Nika au coude à coude

Martin Letourneur et les 167 participants de la GlaGla Race.

167 inscrits sur la GlaGla Race 2017

167 participants sur la longue distance, 64 sur la beach race, la Glagla Race 2017 a encore tenu ses promesses. Cette année quelques uns des meilleurs français dont Olivia Piana et Martin Letourneur ont fait le déplacement à Talloires.

La Glagla race c’est la course qui rend les mains bleues et qui rétrécie les zizis. Cette année, avec des températures en dessous de zéro et une petite brise qui frisait le lac d’Annecy, il fallait s’attendre à quelques phénomènes physiologiques hors norme surtout au départ. D’aucun attendaient même un lac gelé et impraticable à cause d’icebergs à la dérive. Qu’on se « rassure », le réchauffement climatique poursuit son travail de sape, il fallait donc savourer les sommets enneigés et les températures frisquettes.

Malgré les consignes de la direction de course, les SUPers pour le moins indisciplinés car pour la plupart français et pire encore italiens, se retrouvent devant ladite ligne. Tergiversation de la direction de course et devant l’impossibilité de faire reculer tout ce beau monde, le top départ est donné ce faisant. Rapidement un quatro se détache : il y a Léo Nika, l’italien de Starboard, les bretons Martin Letourneur et Mathieu Chauvel et un slovène Jost Zakrajsek. On espère que ce dernier sera un jour fort célèbre et qu’un accessoire quelconque (pourquoi pas une mitaine de petit doigt pour se gratter le nez ?) portera son nom, ça nous permettra de poser un sacré mot sur une table de Scrabble quand on sera à la retraite. Si en plus on a la case mot compte double, on ne regrettera pas notre déplacement sur cette GlaGla 2017.

Le majestueux château Duingt passé peu après le départ, les coureurs filent en direction d’Annecy (enfin ceux inscrits pour la courte distance font un demi-tour contrôlé et retour à la case départ). Derrière les quatre 14′ les plus rapides, la chasse s’organise. Le local Philippe Lachenal, le nordiste Yanis Maire, l’Australien Nico Schenk sur une nouvelle planche One, les normands Pierre Adrien ou Mathieu Thiolet,  les habitués Ugo Clay et Leandro Cruz ne sont pas si loin, bien que détachés. Il en va de même de la première féminine, Olivia Piana bien emmitouflée dans ses moonboots, certainement la meilleure option pour boucler confortablement le parcours.

Bien s’équiper sera d’ailleurs un critère pour bien finir. Trop couvert, et vous risquez d’exploser telle une cocotte minute en surchauffe. Trop léger et c’est la caillante assurée. Le Slovène trop emmitouflé en fera les frais et ne pourra suivre le rythme des Chauvel, Nika, Letourneur. Ces deux derniers arrivent dans un mouchoir. L’italien a déclenché le sprint un peu tôt et se fait coiffer par un excellent Letourneur pour 20 centimètres. Leur temps est cependant 10 minutes plus lent que celui de l’année dernière, l’édition 2017 a été donc petit train pour un parcours quasi identique.

Durant la pause, une course sur des Red Paddle Dragon (planche sur laquelle on rame à 4), un excellent stand up unique pour s’amuser en groupe dans les clubs et sur les courses, est validée. Appriou / Brillant / Lemaux et Apo s’imposent.

Après cette pause, Léo Nika se refait la cerise puisqu’il remporte la beach race comprenant 3 tours dans l’après-midi toujours devant ce même Letourneur et Mathieu Chauvel très en forme. Olivia Piana absente de la beach race, c’est Mélanie Lafenêtre la sudiste qui s’impose devant Ines Blatge et Marie Julienne.

Encore une très belle édition de la GlaGla Race. L’organisation a été efficace et réactive. Elle a même géré quelques beaux rayons de soleil dans l’après-midi. Si ce n’est pas une pleine réussite, qu’on  nous jette la première pierre. L’Alpine Lakes Tour débute donc de belle manière, rendez-vous les 8 et 9 avril à Aiguebelette et Paladru pour deux nouvelles courses ouverte à tous.

Martin Letourneur sur la GlaGla Race
Classements Longue Distance 2017:

 

 

 

A propos Franck.d 1507 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.