Comment bien choisir son premier paddle gonflable d’occasion ?

choisir son paddle gonflable d'occasion

12’6 ou 10’6 pour son premier gonflable d’occasion ?

Vous  avez passé le cap, celui de l’achat de votre premier paddle gonflable d’occasion ou neuf. Si beaucoup d’entre vous ont pour premier critère le prix, sachez que ce n’est pas forcément celui qui devrait retenir votre attention. En premier lieu, il conviendra de déterminer votre programme d’utilisation. En fonction de vos critères, vous pourrez opter pour la bonne planche et alors dénicher la bonne affaire.

La pratique du stand up paddle est très accessible. On ne cesse de le répéter, sur un plan d’eau adapté et calme (sans vent et vague), il ne vous faudra que quelques bons conseils de rame (voir nos précédents numéros) pour vous lever et « marcher » sur l’eau. Les planches pour débuter sont toutes stables avec des largeurs qui avoisinent les 29 à 32 inch de large. La stabilité et le volume de flottabilité devraient donc être de votre côté pour vous amuser rapidement et vous balader en toute sérénité. Mais pour autant ferez-vous le bon achat ?

Dans de très nombreux cas, les deux options qui s’offriront à vous seront une planche de 10’environ (entre 9’6 et 10’6) avec un nez rond et des planches de 12’6 plus longues avec un nez pointu (avec étrave). L’une n’est pas mieux que l’autre. Elles correspondent à deux programmes différents complémentaires dans bien des cas.

Les avantages de la 10′

Avec un nez plus arrondi, le shape des 10’ (appelons-les ainsi) est directement inspiré des surfs longboard. Ces planches offrent donc une maniabilité plus importante. La répartition du volume se fait sur toute la longueur de la planche. Il est donc plus facile de se positionner sur le nez ou sur l’arrière. C’est une planche qui sera idéale pour débuter mais pas seulement. Elle sera aussi plus joueuse si vous avez l’intention de surfer de petites vagues sur des plages peu fréquentées (attention aux autres surfers et baigneurs, portez toujours un leash).

Si vous optez pour une gonflable en 10’, elle sera encore plus polyvalente car elle pourra vous permettre de tester de petits parcours en rivière (là encore, nous vous conseillons très vivement de faire ces premières sorties encadrées par un professionnel diplômé). Vous l’aurez compris, l’avantage d’une 10’avec un nez arrondi est sa très grande polyvalence et sa facilité d’accès. Son point faible est une vitesse de « croisière » moindre. Sur des parcours plats, la planche pousse plus d’eau et glisse moins.

Une 12’6 plus sportive

C’est tout l’avantage d’une 12’6 avec une étrave. Si vous débutez et que c’est votre premier achat, nous vous conseillons de regarder du côté des paddles gonflables. La planche sera facile à stocker, elle ne craindra pas les chocs que réservent nombre de débutants à leur matériel, et vous ne serez pas déçus par les performances générales de ces planches. Avec une étrave sur l’avant, la glisse de votre 12’6 sera bien plus importante. Sur de plus longues balades, vous aurez plus de plaisir à ramer. La contrepartie, il y en a toujours une, sera une stabilité un peu moins importante qu’une classique 10’. Cela s’explique par l’outline de la planche. Le nez et l’arrière sont plus fins, il est plus difficile de s’y aventurer.

Alors quelle planche choisir ? Pour faire court, si votre pratique se résume à une ou deux semaines de vacances SUP avec des amis et les enfants, si vous n’avez pas la prétention de faire de longues balades sportives, regardez du côté de la 10’. Si vous êtes plus sportif, si vous avez déjà l’expérience de spots de glisse, si le SUP est une forme de fitness qui vous aidera à retrouver la forme, la 12’6 sera alors une meilleure option. Ces deux tailles incarnent deux philosophies et deux pratiques un peu différentes du stand up. Pour notre part, nous considérons la 12’6 comme un bien meilleur choix car, au final, elle permet de ramer bien plus souvent (même sur certains cours d’eau plus agités en rivière en classe 2).

Tels seront les conseils que vous devrez avoir en tête à l’heure de votre décision. Alors, vous pourrez éplucher les données techniques, opter pour une simple peau (plus légère et un peu moins rigide) ou une double peau (un peu plus lourde mais plus rigide). Vous pourrez aussi réfléchir aux planches utilisant la nouvelle technologie Fusion (les Redpaddle par exemple), procédé qui n’utilise plus de colle Néoprène pour assembler les deux peaux de la planche (procédé thermoformé qui procure rigidité et gain de poids). Alors vous vous attarderez sur l’équipement, le look, la disponibilité et bien évidemment le prix. Tous ces éléments mis bout à bout, vous devriez être en mesure d’affiner votre choix pour passer un bon été.

Un paddle gonflable d’occasion, que vérifier avant d’acheter ?

Un stand up paddle gonflable est par définition solide en structure. Une planche double peau sera plus solide qu’une simple peau, mais aussi plus lourde. Sur un paddle gonflable d’occasion, le principal risque est celui de la micro fuite. avec le temps, les joints des rails des gonflables peuvent travailler et générer de très petites fuites qui occasionnent des pertes de pression. Ce n’est pas alarmant. Mais c’est parfois assez difficile à réparer.

Il y a alors deux options. Le patch avec une colle PVC sur la fuite ou une colle spéciale qui reste souple sur la fuite et permet de l’isoler. Néanmoins, cette réparation sera à surveiller. Il faudra de temps en temps s’assurer qu’elle tienne sur votre paddle gonflable d’occasion. Une autre solution serait de décoller au sèche cheveux le joint pour le recoller à la colle PVC. Mais c’est hasardeux car la surface devra être propre et dégraissée. De plus, cela demande beaucoup de soin et de patience. C’est plus facile à réaliser sur un stand up paddle très récent ayant un défaut de fabrication.

Pour le reste, c’est bien souvent de l’observation. Assurez vous que la planche n’a pas d’impact très marqués. Les rayures ne sont pas graves. Regardez les points d’arrimages, l’état du grip, et le box et boitier d’aileron du paddle gonflable. Sachez aussi que les planches récentes comme les Redpaddle Fusion sont beaucoup plus solides. La marque jouit d’une excellente réputation sur la fiabilité de ses modèles. Un gage de qualité dans le choix de son prochain paddle gonflable d’occasion.

A propos Franck.d 1523 Articles
Journaliste et photographe, je suis rédacteur en chef du magazine spécialisé sur le stand up paddle (SUP), Get Up SUP Mag. Retrouvez toute l'actualité du stand up paddle sur Get Up, l'actualité des compétitions, les balades, les résultats des riders, les nouveautés des marques de SUP.